Novéquilibres : Actualité en bref de la qualité de vie au travail

Novéquilibres : RHNovéquilibres : CommunicationNovéquilibres : Santé / Bien-vivreNovéquilibres : Environnement

 

Le groupe Malakoff Médéric, très actif sur le champ de la santé et du bien-être en entreprise, a publié le 7 avril 2014 les résultats de son 5ème baromètre Santé et bien-être au travail.

Commençons par la Qualité de Vie au Travail, puisque le baromètre comporte directement une question sur la QVT. 71% des salariés interrogés donnent une note supérieure ou égale à 6/10 (29% sont très satisfaits, note entre 8 et 10, et 42% donnent une note entre 6 et 7). Ils sont donc 29% à donner une note inférieure ou égale à 5.

Novéquilibres : niveau de Qualité de Vie au Travail

Une tendance forte se dégage depuis 2009 : le travail est haché. 70% des salariés le constatent (en hausse de 12 points depuis 2009).

Sans surprise, c’est sur le sujet de la reconnaissance que les attentes sont les plus fortes (36% des salariés). Toutes les enquêtes sur le stress au travail, les RPS, le bien-être au travail et la QVT montrent que c’est l’attente numéro 1. Nous notons une montée en puissance des attentes en matière de perspectives d’évolution qui viennent dans ce baromètre en 2ème position (34%).

20% des salariés sont en attente de services apportés par l’entreprise. Les attentes les plus fortes en la matière sont l’aide à faire plus d’exercice (61%), à mieux dormir (54%), à maîtriser leur alimentation (49%) et à être mieux dépistés pour les maladies graves (44%).

Nous avons eu l’occasion de consacrer un article aux aidants (La qualité de vie au travail … des aidants, article de Céline Bou Séjean du 8 octobre 2013). Ce baromètre s’est aussi intéressé aux aidants : 15% des salariés sont aidants, le pourcentage étant plus élevé pour les salariés de plus de 50 ans (23% + 5 points en 1 an).
44% des salariés aidants ont du mal à concilier vie privée et vie professionnelle (contre 31% pour la population générale).

Nous profitons de cette occasion pour promouvoir une nouvelle fois l’idée que la QVT mérite d’être considérée de manière large et qu’il ne faudrait pas la limiter à des actions au coeur du travail. Nous considérons que la QVT est multiforme et qu’il s’agit de l’améliorer par une conjugaison d’actions impliquant à la fois la responsabilité collective et la responsabilité individuelle. La responsabilité collective mettant en jeu quantité de parties prenantes, dont les organismes de prévoyance tels que Malakoff Médéric.

Vous trouverez d’autres résultats dans ce baromètre sur les arrêts maladie, les maladies chroniques et sur le niveau des réorganisations et de leur impact.

Ajout du 16 avril 2014 : Guillaume Sarkozy, Délégué général de Malakoff Médéric, s’exprime sur les résultats de  ce baromètre dans un article sur lecercle.lesechos.fr intitulé Santé et bien-être au travail, un enjeu de compétitivité.

photo sous licence creative commons – auteur : Martin Deutsch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *