Novéquilibres : Actualité en bref de la qualité de vie au travail

Novéquilibres : RHNovéquilibres : CommunicationNovéquilibres : Santé / Bien-vivreNovéquilibres : Environnement

L’Observatoire Actineo propose depuis quelques année un baromètre sur la Qualité de Vie au bureau. L’institut CSA a réalisé la vague 2013 de ce baromètre sur un échantillon de 1208 actifs des secteurs privé et public travaillant dans un bureau, issus d’un échantillon national de 5000 personnes représentatives de la population active française, selon la méthode des quotas.

Les principaux enseignements mis en exergue dans le rapport (pages 24 et 25) concernent :

  1. la pondération relative de la rémunération par rapport à l’intérêt du travail et la qualité de vie au bureau
  2. cette qualité de vie au bureau dépend majoritairement de la qualité des relations interpersonnelles et de l’espace et son aménagement, pour un bénéfice à la fois pour l’individu et l’organisation
  3. les salariés voient désormais clairement le lien entre l’aménagement du bureau et la santé physique
  4. 2 actifs sur 5 considèrent que leur organisation n’accordent pas assez d’importance à l’aménagement de l’espace.
  5. DG et CHSCT sont les acteurs qui sont jugés les plus investis.

Ces enseignements m’appellent quelques remarques :

  • Les termes qualité de vie au bureau et qualité de vie au travail semblent assimilés l’un à l’autre, ce qui peut apporter une confusion. Par exemple les déterminants de la QVT sur lesquels a été interrogé l’échantillon se rapportent presque exclusivement à l’environnement et donc l’enseignement N°2 de ce rapport est probablement à relativiser
  • il est important de noter le bon niveau global de satisfaction sur la question de l’environnement de travail puisque 78% des personnes interrogées se considèrent comme plutôt satisfaites ou satisfaites; néanmoins il y a une baisse, puisqu’en 2011, ce niveau était de 83%
  • ce rapport confirme aussi un des enseignements de l’enquête menée par l’ANACT à l’occasion de la semaine de la QVT 2013 : les salariés estiment que les actions en matière de QVT sont bénéfiques à la fois pour leur bien-être et la performance de l’organisation
  • parmi les nuissances apportant de la gêne et une perturbation quotidienne dans le travail, les nuisances sonores dues à des personnes sont à la fois les plus courantes et en augmentation forte.
  • le travail prolongé devant écran est présenté à la forme interrogative comme le nouveau « mal du siècle« ; pour le moins, les résultats sur les douleurs ressenties donnent à réfléchir (le chiffre le plus élevé sur le sujet : 59% des actifs au bureau souffrent de douleurs au dos).

photo sous licence creative commons – auteur : Martin Deutsch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *