Novéquilibres : Actualité en bref de la qualité de vie au travail

Novéquilibres : RHNovéquilibres : CommunicationNovéquilibres : Santé / Bien-vivreNovéquilibres : Environnement

Le site myrhline.com publie un nouvel article de Karen Demaison intitulé « Impliquer les hommes pour changer les comportements en matière d’articulation des temps de vie en entreprise».

Dans son article, Karen Demaison met le doigt sur les freins culturels et les stéréotypes sur lesquels travailler pour améliorer l’articulation entre vie personnelle et vie professionnelle, une des dimensions de la QVT (Qualité de Vie au Travail).

Il s’agit bien, comme sur beaucoup de sujets de la QVT, d’articuler les actions sociétales, les actions collectives (au niveau de l’organisation et au sein des équipes) et les actions individuelles.
Le principe de l’exemplarité étant important dans ce domaine, en particulier en terme de culture du présentéisme, ce rééquilibrage évoqué par Karen Demaison devra passer, nous semble-t-il, par une implication en première intention du dirigeant ou de la dirigeante.

Sur la question du présentéisme, il faut bien noter que c’est une particularité bien française, puisque dans beaucoup d’autres pays que l’on donne en exemple en terme de productivité et de performance économique, l’engagement et la performance individuelle ne se comptent pas en nombre d’heures passées au travail, en même bien au contraire puisque le surprésentéisme est considéré plutôt comme un défaut d’organisation personnelle.

photo sous licence creative commons – auteur : Martin Deutsch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *