Novéquilibres : rien que pour vos yeux

Novéquilibres : Santé / Bien-vivreNovéquilibres : Environnement

Lorsque j’ai commencé à travailler dans des bureaux et sur ordinateur à plein temps, mes yeux se sont mis à démanger terriblement, mes paupières à coller, j’ai découvert la joie des conjonctivites, les médicaments, « fausses larmes » et divers collyres à mettre dans les yeux tous les jours. J’ai découvert que la climatisation est mauvaise pour les yeux, les irrite et les assèche ; que regarder un écran par tranches de trois ou quatre heures sans s’arrêter fait mal à la tête autant qu’aux yeux, et diminue l’acuité visuelle.

Et je ne suis pas la seule !

For your eyes only

Plus de 50% de la population française a besoin de lunettes, et nos yeux s’abiment bien plus vite que ceux de nos parents et de nos grands-parents. Étrangement, à l’heure où l’on applique consciencieusement des recettes pour prendre soin de notre corps, prendre soin de notre poids (exercices et régimes), de notre alimentation (manger diversifié), de notre cœur (piscine et course à pied), de notre sommeil (sieste, sophrologie, etc.), de nos poumons (ne pas fumer, respirer, etc.), nos yeux ne bénéficient d’aucune attention particulière, semble-t-il.
L’idée dominante est que nous ne pouvons rien faire contre leur dégradation, à part porter des lunettes.
Étonnant, n’est-ce pas ?
Pourtant, des voix s’élèvent dès le début du XXème siècle pour nous proposer de prendre soin de notre vue, de prendre soin de nos yeux.

Différentes méthodes d’éducation des yeux

L’art de voir

En Occident, l’ophtalmologue William Bates observe les yeux de ses patients et découvre que la vue est extrêmement dépendante de l’état de la personne : notre état physique (stressé ou relaxé) et notre état émotionnel (énervé, heureux, content, etc..) influent sur notre acuité visuelle. Très décrié par ses collègues, la méthode n’est que peu diffusée aux Etats-Unis et dans le monde, et considérée comme du charlatanisme.

Néanmoins, le cas de guérison le plus frappant est Aldous Huxley, qui recouvre l’usage de ses yeux après une attaque de kératite grâce à la méthode Bates, que lui enseigne Margaret Darst Corbett. Il écrit « L’art de voir » qui explique la méthode, tout en la liant aux dernières découvertes médicales de son époque. Il y présente le travail du docteur Bates sur la relaxation des yeux, et le lien entre le psychisme, les émotions, et le corps. Il explique très clairement les exercices des yeux précis et concrets, faciles à appliquer. Il présente aussi d’autres travaux de ses contemporains, notamment sur le rôle de la lumière dans l’acuité visuelle.

Le Yoga des yeux

Au milieu du XXè siècle, le docteur Argawal réunit la tradition ayurvédique  et le travail du docteur Bates ; celui-ci allie la relaxation, le mouvement, l’imagination et la lumière naturelle utilisé par William Bates à un travail de respiration, un travail postural, aux exercices de visualisation, de concentration, de méditation et à un travail de conscience.

Ce lien fait entre les deux disciplines sera le yoga des yeux. Amendé et sans cesse amélioré, le yoga des yeux est à présent une discipline à part entière.

Chaque enseignant qui permet d’atteindre le bien-être visuel a son propre centre d’intérêt, et chacun a développé une dimension particulière de ce travail. Aucun véritable enseignant ne prétend se substituer aux médecins et spécialistes de la santé. Néanmoins, ces nouveaux outils permettent de compléter ceux, plus traditionnels, des ophtalmologues, sans nuire à la qualité de la vue.

J’ai personnellement suivi un stage formidable avec la spécialiste Xanath Lichy : Non seulement elle a proposé de nombreux outils mais aussi inscrit le soin des yeux dans un processus de tous les jours, comme de faire sa toilette ou de se laver les dents.

Et son tout premier conseil est : Pleurez ! Laissez les larmes couler, elles irriguent et nettoient vos yeux.

Nos conseils pour prendre soin de nos yeux

Pour chacune de ces propositions, enlevons nos lunettes, elles n’en seront que plus efficaces.

  1. Allumons la lumière :
    incroyable le nombre de gens qui voient mal dans la pénombre ! Or, le premier moyen de voir clair et mieux, de reposer des yeux fatigués, c’est de bénéficier d’une bonne lumière, de préférence naturelle. La lumière du jour le plus gris est plus lumineuse et meilleure pour vos yeux qu’un couloir bien éclairé. Mais si nous n’avons pas suffisamment de lumière, que nous plissons les yeux, allumons la lumière. Un bon éclairage proche de la lumière du jour mettra moins de pression sur nos yeux.
  2. Cessons de regarder nos écrans :
    toutes les 10 à 15 minutes, sortons nos yeux de l’ordinateur, et regardons au loin, à 10 mètres, pendant seulement 10 secondes. Ce n’est pas long, et permettra à notre vue de s’accommoder toujours mieux des nombreuses images qui la bombardent sur notre écran. Regardons plutôt dehors, surtout si l’horizon est lointain, ou le temps souriant. Ne laissons pas le technostress abimer nos yeux !
  3. Reposons nos yeux avec le palming :
    Creusons nos paumes de mains et posons-les sur nos yeux pendant 5 minutes, en gardant les yeux fermés.
  4. Sortons !
    Faisons prendre l’air frais à nos yeux. Même 10 minutes seulement, sortir à midi, ou lors d’une pause ; contrairement à l’air climatisé qui les assèche, l’air frais, le vent, le soleil baignent nos yeux et les maintiennent en bonne santé.
  5. Donnons un bain de soleil à nos yeux :
    Aldous Huxley appelle cette pratique le sunning. Nous allons stratégiquement nous placer au soleil, nous fermons les yeux, et nous levons la tête pour que nos yeux soient baignés de soleil. Ils feront le plein de vitamine D. Presque aussi bien qu’une journée à la mer (mais si vous avez l’occasion d’y aller, ne vous privez pas…), un bon bain de soleil pour nos yeux. Ils méritent eux aussi, que  nous nous occupions de leur qualité de vie au travail.
  6. Baillons !
    Et relaxons nos yeux, en leur offrant une séance de sophrologie, ou de yoga nidrâ, un temps de détente de tous les muscles des épaules, du cou, du visage et du crâne. Plus nous serons détendus, moins nos yeux seront stressés.
  7. Respirons profondément :
    nos yeux sont directement liés à notre cerveau, c’est lui qui voit par leur intermédiaire. Et le cerveau utilise énormément d’oxygène : mieux nous respirerons, et plus clair nous verrons (ce qui fonctionne aussi pour penser, imaginer, travailler, créer, …).
  8. Faisons un peu d’exercice avec nos yeux,
    maintenant que nous sommes souples, détendus, et emplis d’oxygène, d’air et de soleil :  dessinons avec nos yeux, doucement et sans forcer, 3 fois de suite, les 5 premières lettres de l’alphabet en majuscules d’imprimerie d’abord ; petit à petit, nous  dessinerons les autres. Surtout, soyons tendres avec nos yeux, prenons notre temps. De toute façon, ça ne prendra pas plus de 5 minutes, et ces minutes-là seront un cadeau pour notre vue.
  9. Dopons de vitamines et de minéraux notre vue :
    Une cure de myrtilles et de bleuets  pendant 3 semaines, une cure de mûres, de fruits bleus et rouges, mais aussi de mangue et d’ananas, apporterons vitamines A et E en quantité. Légumes divers, fruits frais et Oméga-3 complèteront ce régime bon pour les yeux. La cure de bleuets frais n’étant pas facile au milieu de l’hiver, tentons les jus de fruits avec le moins de conservateurs et de pesticides possibles.
  10. Irriguons délicatement nos yeux :
    Prenons de l’eau florale de bleuet, de camomille ou de rose pure, biologique et sans conservateur, et un petit vaporisateur vide, et sombre. Lorsque nos yeux seront asséchés, irrités, collants, lorsqu’ils nous démangeront, mettons le vaporisateur à distance de bras et aspergeons-nous doucement les yeux. Ce sera parfait pour qu’ils réapprennent à s’irriguer par eux-même. Sinon, le soir, un peu d’eau florale sur un coton et hop, sur les yeux, pour les calmer, les rafraîchir, les irriguer.

J’ai, bien entendu, laissé de côté énormément de propositions, que vous pourrez retrouver dans les ouvrages des spécialistes.

Appliquez au moins un conseil tous les jours : comme le dit Xanath Lichy, vous pouvez varier tous les jours, du moment que vous pensez à la qualité de vie au travail de vos yeux au moins une fois par jour.

Des informations complémentaires :

  • « L’art de voir » Aldous Huxley
  • « Une vision parfaite sans lunettes » Docteur William Bates
  • « Voir clair ou comment abandonner ses lunettes » Xanath Lichy
  • « Vos yeux sont précieux » Petra Kunze
  • « De bons yeux pour la vie » Pascal Barbey

 

photo sous licence creative commons – auteur : backkratze

5 commentaires

Ecrire un commentaire»
  1. Merci Emmanuelle, mes yeux te disent un grand merci !
    Des laissés pour compte jusque maintenant, et là ils sont vus et regardés…
    Au plaisir de te voir de très loin et sans lunettes.

    Caroline

  2. […] Plantes et santé – Magazine de la phytothérapie – Offrez une cure à votre foie. 10 conseils – Rien que pour vos yeux. […]

  3. […] Public Domain. Ebooks gratuits français. Bouquiner. 10 conseils – Rien que pour vos yeux. […]

  4. […] DO-IN en pratique. QI GONG. MEDITATION. YOGA Respire. 10 conseils – Rien que pour vos yeux. […]

  5. […] vos yeux des rayons UV. 11. 10 conseils – Rien que pour vos yeux. Lorsque j’ai commencé à travailler dans des bureaux et sur ordinateur à plein temps, mes yeux […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *