Novéquilibres : Actualité en bref de la qualité de vie au travail

Novéquilibres : RHNovéquilibres : CommunicationNovéquilibres : Santé / Bien-vivreNovéquilibres : Environnement

Sous le titre « Le télétravail : où en est-on en 2014 ? », l’ANACT dresse un état des lieux du télétravail en France avec un double constat :

  • les chiffres sont décevants par rapport à d’autres pays : entre 5 et 10%, selon les études
  • le télétravail est « gris » à 67%, cad que les pratiques sont informelles et ponctuelles. Seul 33% du télétravail est contractualisé

Le télétravail mis en place avec discernement est très certainement un facteur d’amélioration de la QVT (Qualité de Vie au Travail) et contribue aussi à la RSE (Responsabilité Sociétale de l’Entreprise).

L’ANACT rappelle également dans son article que : « La feuille de route issue de la 2ème grande conférence sociale pour l’emploi, qui s’est tenue les 20 et 21 juin 2013, confie à l’ANACT la mise en place d’un programme d’expérimentation sur le télétravail et l’accompagnement des entreprises dans cette démarche dans le cadre juridique défini par l’ANI de 2005 ».
 

photo sous licence creative commons – auteur : Martin Deutsch

Un commentaire

Ecrire un commentaire»
  1. une émission de tv hier (20/10) montrait que des grand patrons (bien de chez nous la France) profite sans vergogne du système de virtualisation du télétravail et de ses règles pour tondre allègrement tous les volontaires qui essayent péniblement de tirer une petite monnaie de leurs compétences, en cela ils fond comme tous les autres pour ne pas être à la traîne, « on va se gêner » tant qu’il n’y a pas de règles pour encadrer et contrôler, et tant que des gens dans le besoin accepterons n’importe quoi pour une bouchée de pain virtuelle ; ce sera possible !
    Si un jours le travailleur, celui qui produit, comprendra « que même en étant au chômage » il faut s’unir avec d’autres (comme avec les syndicats dans une entreprise) pour offrir un couple résistif aux exploitants divers jusqu’à ce qu’ils plient aux revendications du moment . Quand tu rames déjà, un poil de plus ou de moins!, c’est toujours moins pénible que quand tu est en train de compter sur une paye qui doit tomber chaque mois. être unis pour une cause commune, sans perdre son individualité voilà la clé ; il ne reste plus qu’à trouver la serrure !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *