Novéquilibres : Actualité en bref de la qualité de vie au travail

Novéquilibres : RHNovéquilibres : CommunicationNovéquilibres : Santé / Bien-vivreNovéquilibres : Environnement

La Fabrique Spinoza, think-tank sur le bonheur citoyen, vient de publier un baromètre national sur le bonheur au travail réalisé par l’Institut Think.

La note moyenne de satisfaction professionnelle est de 5,3/10, avec la mise en lumière d’un clivage entre des personnes très satisfaites (23%) et celles très insatisfaites (18%). L’indicateur global de bonheur au travail se situant lui à 51,4/100 (à comparer avec 58,4/100 pour le bonheur perso).
Le bonheur au travail est une idée elle-même clivante et selon la Fabrique Spinoza cette thématique « aux yeux des plus démunis, apparaît comme une utopie, voire une provocation ou même une négation »
Notons que le phénomène est nettement moins marqué pour la thématique « Qualité de Vie au Travail » (QVT), mais il n’est pas rare de rencontrer des réactions considérant la QVT comme une oxymore.

Cette note de 5,3/10 peut être rapprochée du 6,1/10 relevé pour l’Anact à l’occasion de la semaine de la QVT en 2013, et du 6,1/10 de la 2ème édition du baromètre de la QVT dans l’ESS publié par Chorum.

Concernant les quelques déterminants évalués, le compte-rendu en début de baromètre indique « Des critères fondamentaux du bonheur au travail tels que la gouvernance, les relations, l’argent, remportent un degré d’insatisfaction considérable. La reconnaissance, premier levier d’action, récolte des résultats mitigés. »

photo sous licence creative commons – auteur : Martin Deutsch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *