La nuit porte conseil

Novéquilibres : La nuit porte conseil
Certains pensent encore que dormir ne sert a rien, et en général ce sont les bosseurs qui n’ont jamais assez de temps pour faire tout ce qu’ils ont à faire. Ce sont des croyances erronées puisque le sommeil est tout sauf une perte de temps et permet non seulement de récupérer sur le plan physique, psychique, intellectuel et nerveux, mais aussi de nettoyer le corps des toxines glandulaires, cardiovasculaires, pulmonaires et cérébrales.
C’est déjà beaucoup mais ce n’est pas tout …

La nuit, le cerveau travaille

Une étude vient d’être publiée dans la revue « Current Biology » menée par une équipe française de chercheurs du laboratoire de Sciences Cognitives et Psycholinguistique de Paris (CNRS/EHESS/DEC-ENS), qui montre que pendant le sommeil le cerveau continue à fonctionner. L’expérience a montré qu’un dormeur enregistré par électroencéphalographe (EEG) qui entend des mots stimule une région du cortex moteur :

  • Avec le nom d’un animal, la zone qui commande la main droite s’active.
  • Avec le nom d’un objet, l’EEG montre que la partie responsable des mouvements de la main gauche s’anime.

Conclusion : même pendant le sommeil, le cerveau analyse son environnement et ne se contente pas d’entendre. Il interprète et effectue des analyses d’un niveau supérieur, dont on n’imaginait pas qu’elles puissent provenir d’un cerveau inconscient.

Il est connu que les dauphins ne dorment jamais complètement, l’hémisphère droit dort pendant que le gauche est en éveil et après c’est l’inverse, le gauche dort pendant que le droit est actif. Ce sommeil hémisphérique unilatéral leur permet de rester vigilants constamment. Nous n’en sommes pas loin puisqu’il a été démontré que toutes les régions du cerveau humain ne dorment pas en même temps.
Pendant toute notre vie notre cerveau est branché sur son environnement, 2/3 d’éveil et 1/3 de sommeil pendant lesquels il perçoit, il écoute, il ressent et même réfléchit. Il peut analyser, interpréter pendant cette phase que l’on pensait inconsciente.

La nuit, le cerveau fait des miracles

Le prix Nobel Friedrich August Kekule recommande « Apprenons à rêver » pour résoudre les problèmes difficiles. Ce fut le cas du musicien Giuseppe Tartini qui a composé la sonate du diable en rêvant, et du mathématicien Jérôme Cardan qui a solutionné en rêve ce qu’il cherchait depuis longtemps, les équations du 3ème degré.
Pierre Thuillier dans son livre « D’Archimède à Einstein, les faces cachées de l’invention scientifique » relate plusieurs découvertes miraculeuses liées au rêve. Albert Einstein dormait 11 heures par jour et en avait certainement besoin pour établir les lois de la relativité.

Ce moment de lâcher-prise corporel et mental permet d’accéder au plus profond des capacités Humaines et de libérer la créativité.

La nuit porte conseil

La nuit est indissociable de la Qualité du Travail et de la Qualité de Vie au Travail (QVT). Elle vous permet de vous ressourcer, de vous nettoyer et de trouver les solutions à ce qui pose problème.
Sans aller jusque chercher des idées de génie, vous pouvez au moins au lieu de ruminer toute la nuit les pensées parasites liées au travail, les poser avant de vous endormir pour laisser le cerveau s’en occuper pendant que vous dormez. Faîtes confiance à votre cerveau qui bosse quand vous vous reposez. Si vous avez une décision importante à prendre, généralement après une nuit de sommeil les idées sont moins confuses, plus de recul et davantage de clarté comme celle du lever du jour.
Quand le mental ne s’en mêle pas, l’intellect est en vacances et c’est alors qu’émerge ce qui est juste.

« Chaque homme dans sa nuit s’en va vers sa lumière. »

Victor Hugo

 

(1) chez Fayard, 1988 – chapitre : Du rêve à la science

Photomontage utilisant un dessin de Marianne de Nayer

Caroline Rome

Caroline ROME est spécialisée dans le sommeil et la vigilance, les rythmes, membre du comité éditorial de laqvt.fr, associée de Novéquilibres, attachée au Centre du Sommeil de l’Hôtel-Dieu à Paris, membre de l'Institut National du Sommeil et de la Vigilance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *