L’habitat social et le management par le bien-être

Val d'Oise Habitat

Ceci constitue un article chapeau pour une série d’articles rédigés à l’occasion de notre visite à Val d’Oise Habitat.

La genèse de cette visite

Nous(1) avons fait connaissance de Raphaëlle Gilaber, Directrice Générale de Val d’Oise Habitat (VOH) et adhérente du Centre des Jeunes Dirigeants (CJD) le 31 mai 2011 à la Maison de la RATP. S’achevait la conférence « Travailler plus longtemps, dans quelles conditions ? » organisée par l’Agence Nationale d’Amélioration des Conditions de Travail (ANACT). De son témoignage, de ses propos et de son énergie nous était venue une envie d’en savoir plus sur elle et sur le travail tel qu’il est conçu et vécu dans la structure qu’elle dirige. Rendez-vous fut pris pour le 4 juillet après-midi.

Une visite qui donne naissance à plusieurs articles

Raphaëlle nous accueille donc le 4 juillet après-midi dans son bureau autour d’une table ronde avec une spontanéité et une énergie qui font plaisir à voir. Son envie de s’exprimer et de témoigner  sur sa pratique du management par le bien-être installe rapidement une ambiance favorable à l’entretien.

Voici les premiers articles que laqvt.fr vous propose sous forme de récit :

Val d’Oise Habitat, en quelques chiffres :

  • Bailleur social depuis 1969
  • 150 personnes, dont 38 avec le statut de fonctionnaire
  • Une moyenne d’âge de 46 ans avec un effectif sur le terrain dont la moitié a plus de 50 ans
  • Une équipe de direction de 5 personnes et 10 chefs de service
  • 25 administrateurs
  • 7 261 logements sur 45 communes (dont 20 communes avec plus de 50 logements)
  • Un budget d’environ 140 Millions d’euros
  • Un effort important pour l’accompagnement social : 200 000 euros
  • Le principal poste de dépenses d’exploitation est le remboursement des emprunts (37%)

Le projet moyen terme de VOH intègre 4 nécessités caractérisées comme « complémentaires et pourtant paradoxales ».

  • Développer la production de logements
  • Répondre au droit au logement opposable
  • Conjuguer diversité sociale et qualité urbaine avec une vision Développement Durable
  • Relancer la mobilité et les parcours résidentiels des locataires en répondant à leurs attentes

A travers ces récits, vous sont présentés un état d’esprit et des initiatives que l’on aimerait voir fleurir partout en France, dans tous les secteurs professionnels et pour toutes les tailles d’entreprises. Quant à elle, Raphaëlle voit comme principales différences entre VOH et d’autres bailleurs l’équilibre des relations avec les parties prenantes, le travail en équipe et le côté humain. Elle aimerait promouvoir au sein de sa profession l’esprit qu’elle a développé à VOH et les types d’initiatives qui ont pu y germer.

N’hésitez pas à prendre contact avec nous pour apporter votre propre témoignage ou nous indiquer des belles initiatives comme celle que nous vous avons contée chez Val d’Oise Habitat pour améliorer la qualité de vie au travail et pas seulement avec un bel accord épinglé sur un panneau d’affichage qui prend la poussière.
 

Article 1 : Le parcours de Raphaëlle et l’enrichissement mutuel des sphères professionnelle et familiale
Article 2 : Rencontre de Vanessa avec Raphaëlle : un reclassement sous le signe de la confiance et de l’envie
Article 3 : Une visite qui s’achève aux ordures

 

(1) laqvt.fr représenté par Emmanuelle Lewartowski  et Olivier Hoeffel

Olivier Hoeffel

Responsable éditorial de laqvt.fr Associé et responsable exécutif de Novéquilibres Associé de La Manufacture coopérative Auteur du blog lesverbesdubonheur.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *