Novéquilibres : les ateliers d'écriture

Novéquilibres : RHNovéquilibres : CommunicationNovéquilibres : Santé / Bien-vivre

Un atelier d’écriture offre un espace de changement, de créativité, de coopération et de convivialité bien sûr.
La convivialité est l’une des conditions sine qua non pour que l’atelier d’écriture opère son travail de groupe. Et le premier ingrédient de cette convivialité, c’est l’accueil.
Mais de quoi parlons- nous ? Qu’est-ce qu’accueillir ? En quoi est-ce si important ?

Accueillir ?

Accueillir signifie recevoir en bien ou en mal, quelqu’un ou quelque chose ; surprendre quelqu’un ; contenir ; et enfin prendre en charge quelqu’un.

L’accueil dans l’atelier a le sens de recevoir avec bienveillance les écrivants, comme leurs textes, mais aussi, de prendre en charge leur entrée dans l’écriture. Un peu comme dans une entreprise où l’accueil (qu’il soit physique ou téléphonique) constitue le premier contact entre l’entreprise et la personne (client, fournisseur, salarié), l’accueil de l’animateur est le contact qui conditionne la façon dont l’atelier lui-même va se dérouler.

L’accueil dans l’atelier

L’atelier commence donc par un accueil des participants, et du groupe.
Il continue avec un rappel des règles et du cadre de l’atelier, qui rassure les participants et replace la séance d’écriture dans son contexte ; Que ce soit au sein d’un atelier régulier, dans un cycle de plusieurs séances thématiques (qualité de la vie au travail, savourer l’instant présent, l’utilisation des cinq sens,  comme l’écriture d’un nouvelle, de poèmes, ou l’utilisation d’une technique littéraire) ou bien  lors d’un intervention ponctuelle autour d’un séminaire, d’une expression littéraire, etc…, la proposition d’écriture peut être donnée aux participants lorsqu’ils savent où ils sont, ce qu’ils vont faire, et qu’ils se sentent en sécurité dans l’atelier.
Accueillir le groupe ne s’arrête pas là ; l’accueil est aussi présent dans la gestion de la parole et de l’espace de chaque écrivant : celui qui a besoin de parler beaucoup, et celle qui n’osera pas lire si elle n’y est pas poussée, il s’agit de recevoir chaque personnalité tout en laissant un espace pour l’expression de tous.
Accueillir également les pratiques d’écriture (celle qui écrit très vite, et a fini en 5 minutes, celle qui met un temps fou à se décider et a besoin d’encore 5 petites minutes, celle qui écrit des pages et des pages, et aura des difficultés à se relire ; ceux qui se lèvent 4 fois pour boire un verre d’eau, passer aux toilettes, n’ont pas besoin d’aide merci, et feront un peu de bruit, celle qui aura besoin d’aide ou de soutien, mais ne demandera rien, tout en acceptant ce qui viendra à elle (parfois un simple sourire suffit pour encourager l’écriture).
Enfin, il y a l’accueil des textes, une écoute bienveillante de la diversité des mondes qui se présentent au groupe, une rencontre entre l’animateur, la proposition, et les participants, chacun son univers, chacun son style, chacun sa voix singulière.
C’est bien beau tout ça, mais en pratique ?

La pratique d’accueil et de la convivialité

La pratique tient à peu de chose :

  • Sourire et dire bonjour, serrer les mains et/ou faire la bise, demander «Comment ça va?»
  • Faire la proposition et accepter la réponse première «je n’y arriverai pas», «c’est difficile aujourd’hui», et offrir la possibilité de faire quoiqu’il en soit.
  • Donner du temps et de l’attention à chacun au cours de l’écriture, c’est là que se joue l’accueil des écrits, des imaginaires, des créations.
  • Accueillir le temps de pause et la parole des écrivants (éventuellement avec une boisson chaude, un morceau de gâteau, la convivialité en action).
  • Écouter les textes avec attention, sincérité et respect de la parole de chacun. Promouvoir le retour positif, éveiller la critique constructive des uns et des autres. Stimuler une parole bienveillante.
  • Remercier les participants d’avoir, et bien, participé. D’avoir jouer le jeu de l’inconnu et partager.

Alors, prêts à vous laisser tenter en 2012 ? Peut-être avez-vous déjà participé à des ateliers ? Auriez-vous quelque chose à partager sur votre expérience ? N’hésitez pas.

Et bonne année.


photo sous licence creative commons – auteur : Fox Cities Book Festival

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *