Novéquilibres : Au coeur de la périphérie

Le Professeur Bossondur réagit à l’article du jour sur le cœur et la périphérie du travail à l’occasion de la 11ème semaine pour la Qualité de Vie au Travail (QVT).

Professeur Bossondur, que pensez-vous de cette vision panoramique de la QVT qui intègre à la fois le cœur du travail et sa périphérie ?

Alors, d’abord permettez-moi, puisque vous parlez de cœur, de répondre à celles et ceux qui me trouveraient dur et sans cœur.
Je crois qu’il ne faut pas tout mélanger : toutes mes recherches sont axées sur la bossondurite. Il s’agit de bosser dur et non pas d’être dur au travail.
Vous voyez cette confusion qui visiblement s’est introduit dans l’esprit de chacun … de certains, je veux dire.
Moi, ce que je veux dire, c’est qu’il ne faut pas s’écouter. Et quand on ne s’écoute pas, on est concentré … le flux, comme disent certains.
Et c’est gagnant – gagnant : on bosse dur, on ne prend plus conscience de ce qui nous entoure, on ne rumine plus. Et finalement, on est plus heureux.
Vous voyez, moi je vais encore plus loin que vous, je suis encore plus avant-gardiste, parce que moi MONSIEUR, c’est bel et bien de BONHEUR dont je parle et non de votre concept marketing de QVT dont on n’entendra plus parler dans quelques mois.

Alors, pour en revenir à votre question: coeur et périphérie. Et bien, non ! Forcément, je ne peux pas être d’accord avec vous. Si je devais m’intéresser à la QVT, mais bien entendu qu’il s’agirait uniquement et exclusivement du coeur du travail. Et je dirais même plus, avec en position centrale : la bossondurite.
En passant, j’attends toujours que vous me laissiez un espace de parole pour vous présenter la bossondurite !
Mais visiblement, ce n’est pas au coeur de votre ligne éditoriale, ni à sa périphérie, d’ailleurs.
Excusez-moi de vous le dire, mais pour des personnes qui font la promotion d’une vision panoramique, je trouve que vous avez l’esprit un peu étroit !

Retrouvez les vidéos du Professeur Bossondur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *