Dernier appel en salle d’embarquement N°40

photo d'Orly Ouest

photo sous licence creative commons – auteur : Môsieur J.

Salle d’embarquement N°40, aéroport d’Orly Ouest,

Bonjour – large sourire – , je m’appelle holly.

Vous ne me voyez pas ? Mais si ! Je vais apparaître d’ici quelques secondes !

Où ça ? Sur cette silhouette noire qui ressemble à celles que l’on voit sur certaines routes pour indiquer des lieux d’accidents mortels.

Et voilà ! – la silhouette noire prend des couleurs – Surprenant non ?

Mais non, ce n’est pas un miracle ! Regardez la grande caisse à environ 5 mètres derrière moi ! C’est un projecteur qui projette (forcément) mon image !

C’est pas beau la nouvelle technologie !

Ah, non, désolée … je peux pas trop bouger. Pas question non plus de vous tendre la main. Comprenez, mes mouvements sont limités aux contours de la silhouette.

Une actrice ? Mais pas du tout ! Je suis une employée d’ADP volontaire pour cette expérience qui, peut-être, diffusera dans toutes les salles d’embarquement de France et de Navarre si vous me trouvez suffisamment à votre goût. Mais rassurez-vous (enfin, c’est surtout moi que je rassure) , il n’est pas question, semble-t-il, qu’on nous mette au placard, nous les modèles.

A quoi ça sert ? Mais, à renforcer la qualité de l’accueil ! Il n’est pas beau mon sourire ?

Hé, vous, Monsieur l’étranger, c’est pas sympa de dire « it’s scary ».

D’ailleurs, si vous regardez autour de vous, les gens n’ont pas tellement l’air de prêter attention à moi … bon, à part quelques enfants et adultes plaisantins qui viennent me mettre la main dans le dos et me faire de l’ombre.

Alors, vous qui lisez cet article, allez donc me voir dans ce petit reportage vidéo publié par BFM TV et revenez donc me donner votre avis en écrivant un commentaire pour ce présent article !

Tous vos avis très autorisés seront accessibles aux décisionnaires chez ADP pour évaluer l’intérêt d’étendre cette expérience.

Chiche ?

Et si vous programmiez votre prochaine escapade à Ajaccio, Bastia, Biarritz, Toulon ? Holly – qui ne s’appelle pas vraiment Holly – vous accueillera peut-être dans ses bras tellement chaleureux mais à l’amplitude de mouvement plutôt étriquée.

Olivier Hoeffel

Responsable éditorial de laqvt.fr Associé et responsable exécutif de Novéquilibres Associé de La Manufacture coopérative Auteur du blog lesverbesdubonheur.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.