Novéquilibres : Il est temps de mettre le temps sur la table
Novéquilibres : RHNovéquilibres : CommunicationNovéquilibres : Santé / Bien-vivreNovéquilibres : Environnement
Face à l’omniprésence de la question du manque de temps à tous les niveaux de la société, et en particulier dans le monde du travail, nous vous proposons notre nouvelle initiative sur laqvt.fr : Le temps sur la table pour inviter à adresser cette question de manière collective et coopérative.

Vous avez dit « manque de temps » ?

La question du manque de temps revient très souvent dans les propos sur la vie au travail et plus globalement sur la vie.
Il suffit de faire une recherche sur Internet avec votre moteur de recherche préféré sur les expressions « manque de temps » et « pas assez de temps » et de prendre connaissance du nombre de résultats recensés pour vous en convaincre.

Si « manque de temps » rime souvent avec « urgences », il ne faut pas s’arrêter seulement à cela, et nous vous proposons l’article QVT et manque de temps pour une argumentation plus poussée.

Si cette question se limitait à une insuffisance de l’organisation du temps de telle ou telle personne, on pourrait évidemment se contenter d’en appeler à des actions permettant à l’individu d’optimiser sa façon de gérer son temps, que ce soit au travail ou dans sa vie personnelle.

Seulement voilà : si le manque de temps est généralisé au sein d’un collectif, d’un métier, d’une fonction, d’une organisation, d’une institution et même au niveau de la société, il est nécessaire de raisonner beaucoup plus largement, collectivement et de façon systémique.

La bonne gestion individuelle du temps, ça ne fait pas tout !

S’il existait un-e champion-ne du monde de la gestion du temps, lui-elle-même aurait ses limites face à la charge et aux objectifs qu’on lui assigne ou bien qu’il-elle s’assigne.
D’ailleurs, le-la champion-ne du monde de la gestion du temps, possédant par ailleurs un haut niveau d’assertivité (affirmation de soi) saurait ne pas porter seul-e le poids de la responsabilité de l’atteinte des objectifs et veillerait à vérifier que son cas n’est pas isolé.

Savoir convoquer la dimension collective

Quand le cas n’est pas isolé, il est temps de mettre la question du manque de temps sur la table.

Nous appelons donc à travers notre initiative Le temps sur la table à ce que la question du temps reconnu et réaliste soit mis en réflexivité collectivement, à tous les niveaux de la société, et particulièrement dans les organisations pour permettre effectivement l’amélioration de la QVT et de toutes ses dimensions.

Nous appelons à ce que cette initiative se fasse dans la bienveillance, la connaissance et la reconnaissance de la réalité du travail et dans la coopération. Il s’agit à la fois de s’intéresser mutuellement au travail réel, à la QVT des individus, à la performance collective et à la qualité des produits/services.

Nous avons bien évidemment conscience de l’existence de nombreux freins à ce questionnement collectif. Cela fera l’objet d’un prochain article. Mais, l’initiative sera d’autant plus aisée à lancer qu’elle sera promue largement, que chacune et chacun pourra considérer que d’autres se saisissent de cette question et qu’il y aura matière à échanger à la fois sur les leviers possibles et sur les bénéfices multiples obtenus.

Merci donc à vous lectrices et lecteurs de cet article de relayer aussi largement que possible cette initiative qui nous appartient à toutes et à tous.

Voici une infographie pour accompagner cette initiative :

Licence Creative Commons
Le temps sur la table de laqvt.fr est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://laqvt.fr/il-est-temps-de-mettre-le-temps-sur-la-table.

Télécharger cette infographie au format jpg.

Articles liés sur laqvt.fr : notre dossier sur cette initiative Le temps sur la table et notre dossier La déconnect attitude

photo sous licence creative commons – auteur : Robbert van der Steeg

6 commentaires

Ecrire un commentaire»
  1. « tant et tant et tant, mais je prendrais le temps. » Anne Sylvestre, « Tant de choses à vous dire »
    Tout de suite, sans prendre le temps, voilà à quoi me fait penser tout ce temps désorganisé, perdu, à retrouver.
    en prenant le temps, surement, il m’en viendra plus tard autant.

    1. Merci Emmanuelle pour cette réflexion et pirouette plaisante.
      En prenant le temps, il est rare qu’on le perde.

  2. Je signale l’article « La crise de tous les temps » sur le site ecoconso.be
    http://ecoconso.be/La-crise-de-tous-les-temps

  3. […] Face à l'omniprésence de la question du manque de temps à tous les niveaux de la société, et en particulier dans le monde du travail, nous vous proposons notre  […]

  4. […] Il est temps de mettre le temps sur la table. Face à l’omniprésence de la question du manque de temps à tous les niveaux de la société, et en particulier dans le monde du travail, nous vous proposons notre nouvelle initiative sur laqvt.fr : Le temps sur la table pour inviter à adresser cette question de manière collective et coopérative. Vous avez dit « manque de temps » ? La question du manque de temps revient très souvent dans les propos sur la vie au travail et plus globalement sur la vie. Il suffit de faire une recherche sur Internet avec votre moteur de recherche préféré sur les expressions « manque de temps » et « pas assez de temps » et de prendre connaissance du nombre de résultats recensés pour vous en convaincre. Si « manque de temps » rime souvent avec « urgences », il ne faut pas s’arrêter seulement à cela, et nous vous proposons l’article QVT et manque de temps pour une argumentation plus poussée. […]

  5. […] et collective. Cette articulation nous fait donc considérer deux aspects complémentaires : Il est temps de mettre le temps sur la table. Face à l’omniprésence de la question du manque de temps à tous les niveaux de la société, […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>