Novéquilibres : L'art dans l'entreprise : ça sert à quoi ?

Novéquilibres : RHNovéquilibres : Communication

Une exposition de peinture contemporaine dans une banque ? Vraiment ? Vous pensez que c’est un lieu pour ça ?
Hé bien, oui, le lieu est parfait, les œuvres mettent en valeur le cadre, et l’espace de travail sort grandi de cette rencontre esthétique avec l’œuvre d’un grand peintre.

Voilà ce qui me saute aux yeux lors de mon arrivée dans l’agence BNP Hotel de Ville de Villejuif, qui ouvrait ses portes en décembre 2011.
J’ai l’opportunité d’interviewer le directeur de l’agence, M. Marion, à ce sujet. Tout d’abord orientée vers le cadre de vie au travail et la beauté des locaux, l’entretien m’emmène sur une autre piste, que je vous propose d’explorer avec moi.

Petite recette pour une exposition réussie :

  • Un artiste local, reconnu et connu d’un conseiller de la banque : Patrick Boussignac.
  • Une peinture accessible, c’est-à-dire, pour mon interlocuteur, figurative, bien que surréaliste.
  • Une peinture « qui ne laisse pas indifférent, que l’on aime ou pas », de par son surréalisme délibéré, son côté monumental, son thème « les contes ».
  • Un élan pour valoriser un nouvel espace d’accueil et de nouveaux bureaux.
  • Une volonté d’humaniser le plateau de travail.
  • L’idée de valoriser une frange de la clientèle, invitée pour le vernissage, et l’ensemble de la clientèle durant l’exposition.
  • Le souhait d’améliorer l’image de l’établissement bancaire, bousculée depuis 2008.
  • Le désir d’apporter un plus au cadre de vie au travail.
  • La volonté d’inscrire l’activité de l’agence bancaire dans le territoire local.

Des résultats intéressants ?

Le retour d’expérience de la part de la clientèle de la banque s’avère extrêmement favorable. Le lien avec le territoire local et ses représentants aussi. Les salariés eux-mêmes semblent avoir apprécié l’exposition d’art dans leurs bureaux.

Cette réussite permet à M. Marion de prévoir une prochaine exposition, avec d’autres artistes locaux, peut-être issus de l’association des artistes amateurs de Villejuif, pourquoi pas ?
Cette exposition a déjà permis d’ancrer l’agence BNP Paribas localement, dans le territoire; démontrer que la banque comme les autres commerces de proximité s’intéresse à son environnement urbain, à ses voisins, aux élus territoriaux, aux autres commerces.

ça ne vous rappelle rien ?

Comment débute la responsabilité sociétale des entreprises ?

Le R.S.E. ou responsabilité sociétale des entreprises, est la contribution des entreprises aux enjeux du développement durable. Au niveau international, communautaire (européen), national, les entreprises s’impliquent pour le développement durable.

Et concrètement : Cela commence par une implication dans le développement local, la vie locale, l’action concertée de tous les partenaires sur un territoire. Et si exposer des artistes dans une banque, c’était aussi ça ?

 

Le site de Patrick Boussignac, l’artiste exposé.

photo sous licence creative commons – auteur : Novéquilibres

4 commentaires

Ecrire un commentaire»
  1. C’est bien de regarder des tableaux en entreprise. Mieux encore: je propose de faire peindre les salariés avec des enfants. Pour que les grands apprennent des plus jeunes, retrouvent ce qu’ils ont perdu en chemin ou enfoui: spontanéité, sens de la coopération, énergie créatrice, sens inné de la relation à l’autre (principalement).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *