L’Attention Réciproque en infographie

Novéquilibres : L'Attention Réciproque en infographie - laqvt.fr QVT Qualité de Vie au Travail
Dès le début de mon investissement et de mon engagement pour la promotion de la Qualité de Vie au Travail (QVT) en 2010, deux sujets m’ont semblé centraux : celui de la reconnaissance et celui de la coopération. En tirant les fils du déficit de reconnaissance dans le monde du travail, j’ai pointé l’enjeu de l’attention. J’ai modélisé l’Attention Réciproque pendant plusieurs mois pour publier des articles et ouvrir un dossier sur laqvt.fr en juin 2017 avec notre comité éditorial. Au delà des diaporamas conçus pour présenter les enjeux, les 3 dimensions de l’Attention Réciproque, et des modalités pour activer cette attention réciproque, il nous a semblé utile de réaliser une infographie sur le sujet. Cet article incorpore cette infographie ainsi que quelques mots pour mettre en évidence un enjeu sur lequel je n’avais pas insisté : la coopération (je m’étais concentré sur l’enjeu point de départ de ce travail : la reconnaissance).

L’infographie

Télécharger l’infographie au format PNG.

L’Attention Réciproque comme enjeu de la coopération

Que ce soit pour coopérer à l’intérieur d’une équipe ou pour construire une coopération saine, vivante et gagnant-gagnant entre parties prenantes au sein d’une même organisation ou dans un écosystème, je suis convaincu que ce que j’entends par Attention Réciproque est une condition indispensable. Ce devrait être une exigence à la fois à la construction de la coopération et à la fois pour la faire vivre au jour le jour et pour la faire évoluer (par exemple pour intégrer une nouvelle partie prenante, pour un changement de représentant d’une partie prenante, pour l’évolution des objectifs, …).
L’aspect « réciprocité » de l’Attention Réciproque apporte deux bénéfices importants selon moi :

  • Réduire les asymétries par essence (par exemple entre client et fournisseur) et les dichotomies entre parties prenantes qui, par une éventuelle culture de compétition, sont focalisées sur leur propre intérêt et leur propre réalité du travail.
  • Etre en capacité de vraiment jouer gagnant-gagnant par rapport à la fixation des objectifs. Jouer gagnant-gagnant suppose de savoir mutuellement la réalité, les perceptions et les aspirations de chaque partie prenante. Ce qui nécessite du temps, de l’écoute, de la transparence, de la confiance et un enjeu capital de juste conscience : il faut que chaque partie prenante fasse le deuil de l’idée de maximiser son profit à court terme, ce qui est sacrément contre-culturel dans le monde d’aujourd’hui.

L’Attention Réciproque pourrait être l’attitude à promouvoir dans le cadre d’une Responsabilité Sociale des Organisations (ou des Entreprises) (RSO ou RSE). Je rappelle que l’ANI vers une politique d’amélioration de la QVT et de l’Egalité Professionnelle du 19 juin 2013 invite à concevoir la QVT dans un cadre plus large, celui d’une RSE assumée.

Olivier Hoeffel

Responsable éditorial de laqvt.fr Associé et responsable exécutif de Novéquilibres Associé de La Manufacture coopérative Auteur du blog lesverbesdubonheur.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.