Novéquilibres : Le petit bonheur de Florence

Novéquilibres : RHNovéquilibres : CommunicationNovéquilibres : Santé / Bien-vivreNovéquilibres : Environnement

Pour notre bourse aux petits bonheurs, je vous propose aujourd’hui de partager celui de Florence. Chargée de formation dans une grande organisation, elle a orchestré un moment de convivialité pour le plus grand bonheur d’une de ses collègues. Ce jour-là, des barrières hiérarchiques sont tombées, et la contagion de la bonne humeur s’est propagée à toute l’entreprise lors d’une matinée qui aura apporté sa contribution à la qualité de vie au travail, y compris celle du dirigeant.

Bonheur au travail et à tous les étages

Lorsque je faisais partie de la Direction des Ressources Humaines chez Grauss Boat, j’ai décidé un jour de fêter l’anniversaire d’une collègue d’une façon atypique.
Je suis arrivée à six heures du matin pour customiser son bureau. J’avais choisi le thème « l’amour est dans le pré » car elle était fan de l’émission du même nom. J’ai amené de la paille, du saucisson, des bottes de carottes, des poireaux, un mannequin que j’avais déguisé en fermier, etc. J’avais aussi décoré son bureau en empruntant au passage les arbustes de l’étage !

J’ai croisé le PDG à six heures et demie (c’est une personne assez austère), il m’a juste dit :

« Vous êtes matinale. » Intérieurement, je me suis dit : « Ça y est, je vais être convoquée…»

À neuf heures, quand ma collègue est arrivée dans son bureau, il fallait voir sa tête, et l’hilarité générale dans le service !

Le PDG, non loin de là, est venu voir ce qui se passait. Je m’attendais à une remontrance. Au lieu de cela, ravi, il a envoyé un mail à toute la société pour que tout le monde vienne voir le bureau !! Précisons que j’avais mis sa photo sur une boîte de camembert Président… Les services se sont déplacés jusqu’à l’étage de la DRH.

Grand moment de convivialité qui s’est terminé en pause café géante. QUE DU BONHEUR !!

Un petit bonheur en cache bien d’autres

Lorsque Florence m’a raconté son petit bonheur au travail, j’ai ressenti chez elle plusieurs niveaux d’émotions positives :

  • Un plaisir malicieux à l’idée de préparer une surprise à sa collègue.
  • Un entrain évident lors de la mise en œuvre de son projet.
  • Le frisson de la provocation vis-à-vis de sa hiérarchie.
  • La satisfaction d’avoir atteint son objectif initial : faire plaisir à sa collègue, puis à leurs collègues.
  • Une certaine jubilation de voir son projet promu à toute l’entreprise par la figure-même du pouvoir de l’entreprise, dévoilant ainsi son côté humain. Une coopération verticale inattendue.

Les émotions positives contribuent à la qualité de vie au travail. Les réévoquer les font revivre, donnent du baume au coeur, et … des idées peut-être ?

Hormis le PDG (dont je serais très heureuse de savoir comment il a vécu cette initiative) de cette organisation au nom imaginaire, toute contribution est bienvenue si vous souhaitez participer à la bourse aux petits bonheurs au travail (1). À bon entendeur…

(1) Adressez vos contributions à , titrées « Bourse aux petits bonheurs au travail ».

photo sous licence creative commons – auteur : purpletwinkie

Les commentaires sont fermés.