Retour sur la conférence CHORUM : QVT et ESS

Novéquilibres : Retour sur la conférence CHORUM : QVT et ESS
La conférence organisée par Chorum (*) sur  la « Qualité de vie au travail dans l’économie sociale et solidaire » s’est tenue le 28 mars dernier. L’ESS rassemble coopératives, mutuelles de santé et d’assurance, associations d’aide à la création d’activités, de services à la personne, fondations de l’Economie Sociale et Solidaire. Plus de 200 000 entreprises, pour 2,1 millions de salariés qui contribuent à près de 7% au PIB et représentent près de 10% de l’emploi salarié en France. (**)

Nous revenons sur cette manifestation qui a mis haut l’accent sur la vitalité et le pragmatisme des acteurs pour faire face à des contraintes qui ne diminuent pas.

Des besoins de soin pour les structures d’aide à la personne.

Les points communs de ces structures hétéroclites sont autant de vulnérabilités que de forces en puissance. Toutes centrées sur la personne humaine,  elles reposent sur des financements mixtes, avec une implication et un engagement émotionnel très fort des salariés et une charge de travail importante.

Demande croissante d’intervention, besoins de qualification, pénibilité, horaires atypiques, déficit de reconnaissance : les difficultés s’accumulent. Dans ces métiers de la relation et du soin, comment prendre soin des autres quand on se sent soi-même en souffrance ?  Les temps – d’échange, de relais, de reconnaissance, de formation – manquent cruellement, tant il faut gérer l’immédiat.

Comme dans le monde de la santé (http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_990756/fr/qualite-de-vie-au-travail), où la HAS fait le lien entre qualité des soins et qualité de vie au travail des soignants, il est indispensable de poser la QVT des aidants professionnels au centre de l’organisation, afin que leur travail garde un sens et qu’il soit efficace.

Explorer les gisements de savoir-faire et de bonnes pratiques.

Houwaida Alaimi, responsable d’établissement de Séjour Temporaire, a dû faire preuve de courage pour prendre à bras le corps les dysfonctionnements importants survenant lors du weekend, signalés par la médecine du travail. En cause : le manque de personnel, le manque de temps de transmission. La décision est prise de faire appel à un cabinet de consultants qui filme les équipes bousculées pendant le weekend. Il faut alors se poser, écouter les personnes s’exprimer sur leur travail, tenir compte de leur avis et faire confiance. Houwaida Alaimi tient le cap face à ses équipes comme à sa hiérarchie.

Pour la responsable, s’arrêter  pour  remettre en question l’organisation du travail le weekend est douloureux. Plus douloureux encore, décider d’arrêter toutes entrées et sorties le temps du weekend, avec un risque de pertes financières.  C’est à ce prix que la qualité de vie au travail du personnel, sa satisfaction à faire du bon travail  répond à la qualité de soins aux personnes accueillies. Grâce à cette mesure, les transmissions se font sereinement. Le discours aux familles est clair et bien admis. Cerise sur le gâteau, la QVT de la responsable de l’établissement s’est trouvée considérablement améliorée , puisqu’elle n’est plus dérangée à tout moment pendant le weekend.

Les témoignages mettent en avant des méthodes souvent originales : outil théâtral, groupes d’analyse de pratiques, démarche complète de réparation d’une structure en souffrance. Elles placent au centre la parole des salariés pour prendre en compte leurs avis, favoriser les apprentissages mutuels, et apaiser les tensions. Des consultants accompagnent ces démarches. Le médecin du travail, souvent lanceur d’alerte, et les IRP sont aussi parties prenantes.

Salué par Nadia Rahou de l’Anact, l’encadrement de proximité joue un rôle considérable dans la réflexion sur l’organisation qui redonne du sens au travail.

Chorum via le CIDES, comme l’ANACT, les OPCAS, des structures mutualistes financent ces projets d’améliorations qui révèlent les grands besoins de QVT des acteurs de l’ESS pour mener à bien leur mission.

(*) Chorum est le nom de l’offre de produits et de services dédiée aux acteurs de l’économie sociale, commune à Malakoff Médéric et Mutualité Française Prévoyance.

(**)  Source : Site du  CIDES   (Chorum Initiatives pour le Développement de l’Economie Sociale  http://cides.chorum.fr/)

photo sous licence creative commons – auteur : Novéquilibres

Dominique Poisson

Dominique POISSON est consultante en nutrition, membre du comité éditorial de laqvt.fr, associée de Novéquilibres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.