RPS évincés du débat sur la QVT ?

Novéquilibres : Actualité en bref de la qualité de vie au travail

Novéquilibres : RHNovéquilibres : CommunicationNovéquilibres : Santé / Bien-vivreNovéquilibres : Environnement

Les 4èmes rencontres parlementaires sur la santé et le bien-être au travail se sont déroulées le 12 février dernier.

Ces rencontres ont été ouvertes par Michel Sapin, le ministre du travail (lien vers son discours).

Dans un article intitulé Les risques psychosociaux évincés du débat sur la qualité de vie au travail ? le site Netpme.fr relaye l’inquiétude de certains intervenants que la question des RPS disparaisse avec le changement de paradigme qui se manifeste avec l’émergence de la QVT (Qualité de Vie au Travail).

Il nous semble qu’il faut prendre garde à ne pas considérer la Qualité de Vie au Travail comme un paradigme qui ne s’adresserait qu’aux organisations dont le contexte global ne serait pas particulièrement propice aux RPS. La QVT est également un paradigme dont se peuvent saisir les organisations dans lesquelles des RPS sont avérés pour aborder la question plus largement que la santé au travail, de manière plus positive, moins stigmatisante et plus participative.

Concernant la phrase du ministre du travail reprise par Netpme.fr (« C’est bien plus l’absence de travail qui tourmente que le fait d’avoir un travail »), nous voulons en retenir qu’il ne faut oublier personne : la qualité de vie (au travail) doit être adressée non seulement pour les actifs, mais aussi pour ceux qui sont privés de travail, quelle qu’en soit la cause. De ce point de vue, la QVT ayant une dimension subjective, il faut prendre garde à vouloir comparer des situations qui ne sont déjà pas facilement comparables d’un point de vue objectif, d’autant plus si la subjectivité prend une grande place.

Par rapport à la question des personnes privées de travail, il faudra aussi considérer quels sont les acteurs à mobiliser pour assurer la qualité de vie sans travail.

photo sous licence creative commons – auteur : Martin Deutsch

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *