Le conte de Laqvt : le château de Novéquilibres

Novéquilibres : RHNovéquilibres : CommunicationNovéquilibres : Santé / Bien-vivreNovéquilibres : Environnement

Avenir sombre ou lumineux ? la suite de ce conte va vous le révéler… si vous avez manqué le début, reportez vous à l’épisode 1 !

Après plusieurs jours d’attente angoissante, Bienveillan arrive au château entouré des serviteurs du roi de Novéquilibres. Le professeur Bossondur et les trois marraines sont demandées sur le champ pour interroger le prince qui les aidera à retrouver Calithé.
Le prince explique qu’à sa naissance il a reçu en cadeau de sa marraine la recette magique pour obtenir ce qui fait tant défaut à la princesse : de la qualité. De la reconnaissance, des grains d’empathie, des feuilles de respect et de sérénité, de l’extrait de cohérence, une louche de justesse et une autre d’écoute active, de la nuance, de l’assertivité, du safran, du curcuma, de la vanille, et je ne sais quoi d’autre. La recette est délicate mais chacun peut l’accommoder un peu à sa manière si les principaux ingrédients sont là.
Les fées et le Professeur Bossondur n’en perdent pas une miette, et se mettent à l’œuvre : chaudron et mijotage aéré pour un breuvage qui devrait rendre à Calithé toute sa grâce, et au royaume la paix et un avenir serein.
Mais Calithé n’en veut pas goûter. Ayant aperçu Bienveillan, elle est tombée follement amoureuse et n’a plus d’appétit que pour son rêve ! elle refuse d’avaler le moindre brimborion. Le professeur Bossondur s’arrache les cheveux, les fées s’affolent, le roi et la reine se désespèrent. Réunis en concile ils se rendent à l’évidence. Présenter Bienveillan à Calithé,  c’est l’unique solution. Mais comment l’insupportable Calithé va -t-elle se comporter ?
Le professeur Bossondur chargé d’organiser l’entrevue n’en mène pas large, malgré toutes ses certitudes.
Le prince se présente à l’heure, Calithé tarde… A la surprise de tous, c’est une princesse docile qui entre. Le prince lui offre une coupe du breuvage magique, qu’elle accepte avec enthousiasme. De la gaieté ? On n’en croit pas ses yeux. Et c’est au tour de Bienveillan d’être touché par la beauté de Calithé quand elle sourit. Les visages s’illuminent, les fées sont aux anges. Tout le monde est conquis.
Le professeur Bossondur croise les gnomes TMS, Conflits et Malètre, pas très futés, qui passaient pour vérifier que la princesse restait aussi infernale qu’à la première goutte de potion. Sommés de justifier leur présence, ils avouent enfin leur crime, et admettent qu’il reste encore du poison (de la potion néfaste) dans l’escarcelle de la sorcière Stress.
Nos trois fées souhaitent protéger Calithé. Avec l’aide du roi et de la reine de Novéquilibres, elles inventent  un stratagème. Ils invitent la sorcière Stress et le sorcier RPS à un goûter afin de  trouver une solution pour que Calithé reste toujours aimable.
Le couple de sorciers arrive, ricanant, réjoui que la princesse soit toujours malade. Ils ne se gênent pas pour critiquer le palais, le service, le travail des jardiniers, du pâtissier, des conseillers, etc.
Mais dans leurs thés, nos fées ont ajouté la merveilleuse potion du prince Bienveillan. La sorcière Stress perd peu à peu les rides de son front au fur et à mesure qu’elle boit son thé potionné, tandis que le sorcier RPS cesse de tout critiquer pour prendre un sourire bienveillant et poser des questions sur ce merveilleux château à ces hôtes. Non seulement, les deux sorciers avouent leur méfait au couple royal, mais ils présentent des excuses et promettent de rendre au royaume le calme perdu.
Lorsque la princesse Calithé et le prince Bienveillan se marient quelques mois plus tard, tout le royaume de Novéquilibres a retrouvé son calme, sa bonté et son équilibre. Le personnel est heureux de collaborer au bon déroulement des festivités, le Roi et la Reine ont retrouvé leur fille aimante et tout se déroule dans la plus grande joie.
De cette tendre union, viendront à naître Solicitud, Efi-Cacithé, Positif et le petit dernier Parfé. La nourrice Marie Durable sera chargée de s’occuper de tout ce petit monde pour qu’il grandisse et s’épanouisse dans les valeurs du partage et de la bienveillance.

Au château de Novéquilibres sont réunis tous les ingrédients pour une Qualité de Vie au Travail, pour une Qualité de Vie avant le Travail, et pour une Qualité de Vie après le travail.

Ils vécurent tous heureux, solidaires et durablement.

FIN

Emmanuelle LewartowskiDominique PoissonCaroline Rome

photo sous licence creative commons – auteur : bods

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *