Novéquilibres : Reconnaissance : Propagation

Novéquilibres : RHNovéquilibres : CommunicationNovéquilibres : Santé / Bien-vivreNovéquilibres : Environnement

Nous terminons cette série d’articles sur la reconnaissance en écho à la publication de la 2ème édition de 10 gestes de reconnaissance au quotidien sur le blog lesverbesdubonheur.fr. Il s’agit sur laqvt.fr de décliner ces gestes dans la vie au travail pour viser l’amélioration de la Qualité de Vie au Travail (QVT). Ce dernier opus est consacré au geste de reconnaissance donné du fait de la propagation d’informations relatives aux réussites d’une personne, ses recettes ou astuces, ses qualités, …

Un levier extraordinaire de propagation : les réseaux sociaux

Chaque fois que l’on retweete sur Tweeter, que l’on partage sur Facebook et sur toutes les formes de réseaux sociaux, c’est un signe de reconnaissance que l’on exprime vis-à-vis de celui qui nous a fait passer une information. Peut-être que lui-même n’a fait que partager une information qui lui avait été partagée. C’est bien le principe de la propagation.
Ce petit signe de reconnaissance qui veut dire « tu m’as fait passer une information que j’ai trouvée intéressante et qui mérite que je la partage avec d’autres ».

Bien entendu, le signe reconnaissance peut être plus significatif quand il ne s’agit pas de relayer une information qui provient d’une autre source, mais quand on veut exprimer largement autour de soi par les réseaux sociaux les mérites de telle ou telle personne, ou tel ou tel groupe.

Dans le premier cas, le signe de reconnaissance est visible puisque souvent les outils sociaux envoient une notification de reconnaissance « untel a partagé votre information ».

Dans le deuxième cas, ce n’est pas parce que vous propagez les mérites d’une personne que cette dernière est notifiée que vous avez exprimé ce geste de reconnaissance. Par contre, elle a peut-être le moyen dans ses recherches sur Internet ou par certaines fonctionnalités des outils sociaux de savoir ce qui peut circuler sur les réseaux sociaux à son sujet.
C’est bien une des différences importantes avec la reconnaissance propagée de manière orale

Le propagation, ce n’est pas que sur les réseaux sociaux

En effet, depuis des millénaires, la propagation se fait à l’oral, en positif (c’est le sujet qui nous occupe), ou en négatif à travers les rumeurs, les médisances, …
Dans le monde du travail, voici quelques exemples de propagations de reconnaissance :

  • je recommande une personne à une autre personne (parce qu’elle est compétente, parce que je l’aime bien, …)
  • je trouve que mon collègue a fait un super boulot et j’en parle autour de moi
  • un autre collègue a trouvé une façon astucieuse de réaliser une tâche et je vais en faire la promotion autour de moi, en indiquant qu’il en est l’auteur
  • on me demande « Tu sais qui saurait faire … ? » et je réponds « Va voir Joëlle, c’est THE spécialiste ! » (en notant que ce geste de reconnaissance ne l’arrangera pas forcément si c’est un cadeau empoisonné)
  • je trouve que l’équipe du comité d’entreprise est super efficace, et je le dis souvent à qui veut bien l’entendre
  • à la machine à café, je parle du petit nouveau avec qui j’ai eu l’occasion de discuter pendant 10 minutes et que je trouve très sympa
  • « Dites, vous savez que c’est Bob qui a ouvert toutes les fenêtres ce matin pour faire entrer de la fraîcheur ? Ca fait du bien avec cette canicule ! Moi, je pense que ça a bien dû lui prendre 20 minutes. Et en plus, ça n’est pas la première fois. Je trouve que ça vaut le coup de valoriser ce type de comportement. Je suis allé le remercier tout à l’heure »

Propagation, reconnaissance, gratitude : la boucle est bouclée

Je termine cette série d’articles en ressentant de la gratitude pour toutes les personnes qui ont relayé « Les 10 gestes de la reconnaissance au quotidien ». Je peux témoigner que le relais qu’elles ont fait de mon article de référence et des autres articles déclinés m’ont apporté de la reconnaissance, que j’ai apprécié cette propagation et que cela m’a offert de nombreuses fois l’émotion de la gratitude que j’ai pu exprimer à tel ou tel, et que j’exprime ici de manière plus large. J’en profite aussi pour remercier publiquement Caroline Rome, Dominique Poisson et Céline Bou Sejean, membres du comité éditorial de laqvt.fr, qui ont partagé avec enthousiasme l’idée de décliner ces gestes dans la sphère professionnelle et qui ont saisi leur plus belle plume chacune pour un ou deux de ces gestes de reconnaissance au quotidien du travail.

J’attire l’attention sur le côté précieux d’un signe de reconnaissance exprimé à autrui : si autrui est lui-même dans une attitude de reconnaissance et qu’il a l’esprit et le temps d’apprécier le signe de reconnaissance, c’est bien une émotion positive de gratitude qui peut lui venir et donc potentiellement dans la foulée une expression de gratitude envers celui qui a exprimé sa reconnaissance. Je renvoie à l’article Bravo ! Merci ! de mon blog lesverbesdubonheur.fr pour un schéma mettant en évidence ce cercle vertueux.

Les autres articles de la série :

Pour lire ce contenu au format pdf
Pour contribuer : vous pouvez commenter cet article juste en-dessous, apporter vos signes de reconnaissance sur les réseaux sociaux

Un commentaire

Ecrire un commentaire»
  1. […] Suggestion de livres/eBooks. Accueillir la crise du milieu de vie. 7 habitudes de personnes à l’intelligence émotionnelle élevée. Comment je me suis débarrassé de moi-même (changement) Les 18 règles de vie du Dalai-Lama à partager le plus possible. Nos besoins fondamentaux. Reconnaissance au quotidien : propagation. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *