Vous bossez dur ?

Eh, vous !

Oui, vous en face de moi !
Vous, qui êtes en train de me lire…
C’est moi, le Professeur Bossonsdur.
Qu’est-ce que vous faites là ?
Vous croyez pas que vous avez autre chose à faire qu’à vous égarer sur mes impertinences ?
C’est pas du boulot, ça !

En parlant, de boulot, j’ose espérer que ce n’est pas de votre travail que vous lisez ce message ! On ne vous a pas fourni un ordinateur pour ça !
Surtout, n’allez pas me dire que c’est pour vous détendre ! Depuis quand faudrait-il se détendre au travail ? J’ai même entendu il y a peu un ancien Ministre parler de plaisir de travailler. Il y a des dérives dangereuses que je dénonce.
Alors, il me faut être clair avec vous : détente et performance ne vont pas de pair. Les résultats de mes dernières recherches montrent très clairement qu’un taux fort de cortisol est bénéfique pour la santé… des actionnaires.
Et moi, je sens que votre taux de cortisol n’est pas à la hauteur des attentes de votre entreprise. Vous faites baisser la moyenne et je crois que ce serait vous rendre service que de vous dénoncer à vos collègues.
Alors, fermez votre onglet ou votre fenêtre, et pensez un peu plus au collectif.

S’il vous venez encore l’idée de vous intéresser à mes impertinences, je vous promets de ne pas vous décevoir. Croyez-moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *