Chemins de moindre résistance

Novéquilibres : Chemins de moindre résistance
Après avoir évoqué l’adaptation hédonique dans deux précédents articles (1), place au chemin de moindre résistance, un concept que j’ai découvert en lisant le livre « Comment devenir un optimiste contagieux » de Shawn Achor, un des spécialistes mondiaux de la psychologie positive.

C’est quoi le chemin de moindre résistance ?

De mon point de vue, la meilleure façon d’illustrer ce qu’est le chemin de moindre résistance, c’est de choisir une occupation au pouvoir magnétique; une occupation qui nous occupe, nous les êtres humains, depuis quelques dizaines d’années : la télévision. En 2010, un français passe en moyenne 3 heures devant sa télévision. Ce français moyen, appelons-le M. Ouestlatélécommande. De retour d’une journée de travail bien épuisante, M. Ouestlatélécommande se soulage de ses clés, son sac, ses dossiers, … Il enlève ses habits du travail – ou peut-être même pas – et là, s’offre à lui toute une série variée de programmes d’occupation. Et pourtant, c’est dans le canapé qu’il va s’effondrer en ayant pris soin tout de même d’aller à la recherche de la télécommande (d’où le nom de mon héros des temps modernes). Alors, soyons clair, je me moque, mais moi aussi j’ai fonctionné comme ça pendant bien des années et il m’arrive aussi de m’installer devant la télévision. L’être humain est ainsi fait qu’entre la télévision qui tend les bras, et les chaussures de sport pas très loin de là qui se rappellent à son bon souvenir, il choisit la télé. C’est un peu comme dans les dessins animés ou les bandes dessinées où un petit ange et un petit diable se confrontent, le petit diable ayant le dessus, évidemment. Transposons cela dans le monde du travail et voyons comme cela peut se concrétiser diversement et de manière non exhaustive :

  • J’ai un équipement de sécurité à enfiler ou à mettre en place, mais ça va me prendre du temps. Vu que mon action va être très ponctuelle, je ne vois pas pourquoi je vais m’embêter,
  • Je vois arriver X en face de moi, je suis sûr qu’il va me demander quelque chose et je n’ai pas le temps. Je vais faire semblant de ne pas le voir.
  • Si je voulais bien faire, il faudrait que j’attende. Mais je préfère terminer maintenant pour être débarrassé.
  • Je vais démarrer par la tâche qui me plaît. On verra bien pour la suite.

Je remercie Shawn Achor de m’avoir éclairé sur ce concept car ça m’a fait du bien de prendre conscience que nous avons tous plus ou moins tendance à nous laisser attirer par le chemin de moindre résistance. L’intérêt étant, qu’une fois qu’on a mis un nom de dessus et qu’on en comprend les mécanismes, on a plus de facilités à ne pas en abuser et à l’utiliser à bon escient, ce que je vais développer maintenant.

Construire un chemin de moindre résistance pour installer de bonnes habitudes

Dans son livre, Shawn Achor illustre le chemin de moindre résistance avec son cas personnel. Il considérait qu’il passait trop de temps devant sa télévision et par ailleurs, il avait envie de reprendre la pratique de la guitare. Dans un premier temps, sous-estimant la force du chemin de moindre résistance vers la télévision, il prend la résolution de jouer de la guitare une fois par jour et de consigner sur un agenda une marque chaque jour où il respecte sa résolution. Il se donne 21 jours pour faire le point.

Facile de construire un chemin de moindre résistance !

Au bout des 21 jours, il a la déconvenue de constater des marques plutôt parsemées. Piqué au vif et curieux de son propre comportement, ce spécialiste de la psychologie positive décide d’analyser ce qui avait pu mettre un frein à la réalisation de sa résolution. Il prend alors conscience que l’énergie et le temps nécessaire pour démarrer sa séance de pratique de la guitare étaient trop grands. Sa guitare étant rangée dans un placard de sa chambre, il prend la décision de rapprocher la guitare de son lieu de vie – le salon – en faisant l’acquisition d’un support pour sa guitare qu’il positionne alors à portée de main. Inversement, il prend les piles de la télécommande de la télé et les mets dans un tiroir de la commode de sa chambre. C’est ainsi qu’il conçut la règle des 20 secondes que l’on peut utilement retenir de la façon suivante :

  • si tu veux te débarrasser d’une mauvaise habitude qui se trouve sur le chemin de moindre résistance, mets des obstacles sur ce chemin pour que le temps nécessaire à son activation soit supérieur à 20 secondes (les piles de la télécommande qu’il a mises à distance)
  • si tu veux mettre en place une bonne habitude, place-la sur un chemin de moindre résistance qui fait que le temps nécessaire à son activation soit inférieur à 20 secondes (la guitare mise à portée de main).

Soit dit en passant, et pour faire un peu de comptabilité : en ajoutant 20 secondes sur le chemin d’accès à la télévision, il est fort possible que Mr Ouestlatélécommande gagne 3 heures par jour ! Dans le travail, nous sommes confrontés bien évidemment aux bonnes et aux mauvaises habitudes à la fois individuellement et collectivement. L’amélioration de notre Qualité de Vie au Travail (QVT) passe aussi par des actions individuelles et collectives dont les chemins croisent ou font parcours communs avec des chemins de moindre résistance. J’en donne un bref exemple personnel : la reconnaissance est une dimension importante de la QVT et nous nous efforçons de la cultiver par congruence au sein de l’équipe Novéquilibres à laquelle j’appartiens. Pour m’assurer de la cultiver avec bonheur, je tiens un journal des gratitudes. Je remplis mon journal plutôt le soir, et pour m’aider à cette pratique régulière, j’ai placé mon journal des gratitudes sur ma table de chevet pour ne pas avoir à me relever pour le chercher. Sinon, il est fort probable que s’il n’était pas à portée de main, je zapperais plus souvent cette « bonne habitude ». Et vous, quels sont les chemins de moindre résistance que vous avez construits ?

(1) Impacts de l’adaptation hédonique sur le bonheur et la QVT et Compenser l’adaptation hédonique

photo sous licence creative commons – auteur : Zen Sutherland

Olivier Hoeffel

Responsable éditorial de laqvt.fr Associé et responsable exécutif de Novéquilibres Associé de La Manufacture coopérative Auteur du blog lesverbesdubonheur.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.