Novéquilibres : Les enjeux de l'Attention Réciproque

Novéquilibres : RHNovéquilibres : CommunicationNovéquilibres : Santé / Bien-vivreNovéquilibres : Environnement

J’ai introduit l’idée d’attention réciproque le 12 novembre 2014 dans l’article Les préalables à l’amélioration de la QVT : l’attention réciproque. Des projets récents sur lesquels j’ai travaillé en équipe, et en particulier auprès de trois organisations m’ont amené à concevoir un diaporama sur les enjeux que je vois à l’attention réciproque, à partir de ces expériences récentes et de plus anciennes. Ce diaporama présente aussi ce concept par une métaphore.

Vous pouvez prendre connaissance de ce diaporama de plusieurs façons :

  • suivre de bout en bout et cliquant sur votre souris ou sur la touche Entrée de votre clavier pour faire avancer l’animation,
  • prendre connaissance par morceaux et pour ce faire une carte mentale sur la diapositive N°3 permet un accès direct à chaque partie (et aussi à une version commentée au format vidéo sur Youtube); je vous conseille de le voir en plein écran pour distinguer correctement la carte mentale
  • regarder ce diaporama sous forme d’une animation commentée par mes soins (38 minutes)

J’ai conscience que ce contenu est touffu et qu’il nécessite de se donner du temps pour en prendre connaissance et pour l’assimiler. L’enjeu me semble en valoir la chandelle au vue de notre expérience sur le terrain et des ravages que produisent l’insuffisance d’attention et le manque de réciprocité dans l’attention au sein des organisations qu’elles soient dans le secteur privé, public, dans l’Economie Sociale et Solidaire (ESS), … Il s’agit de ravages en terme psychosocial et aussi de démotivation et de désengagement.

Un deuxième article, aussi sous forme de diaporama présente quelques modalités très diverses pour concrétiser l’attention réciproque.

Note du 23 juillet 2017 : Je précise que le terme d’ « attention réciproque » a remplacé le terme de « symétrie des attentions » que nous avons utilisé depuis novembre 2014. Nous avons changé l’appellation car nous avons été interpellés par l’Académie du service qui a déposé l’appellation « Symétrie des attentions » à l’Inpi nous demandant de renvoyer toutes nos publications utilisant cette appellation vers leur site. Dans la mesure où le sens que nous donnons à « Symétrie des attentions » est à la fois différent et plus vaste, nous avons choisi l’appellation que nous avions donné en équivalence : « attention réciproque ». Nous précisons à cette occasion qu’il n’est pas question que nous déposions cette appellation. Notre politique est celle de publier au plus grand nombre, avec des diaporamas en licence creative commons portant sur les documents et non sur les appellations.

En mode diaporama sur lequel on interagit

Sous forme de vidéo avec l’animation commentée par mes soins

 

Je remercie :

6 commentaires

Ecrire un commentaire»
  1. Merci Olivier pour cet excellent travail de vulgarisation sur un sujet dont je n’avais pas vraiment conscience mais qui me semble être une clé fondamentale de la vie en société.
    J’ai hâte de voir le deuxième diaporama sur « Comment mettre en oeuvre la symétrie des attentions ».
    Et bravo pour la qualité de la vidéo qui est présentée avec beaucoup de didactisme (je n’ai pas vu passer les 38 mn).

  2. Merci beaucoup Dominique pour ces signes de reconnaissance et pour l’enthousiasme.
    Je n’ai pas tellement vu passer non plus l’enregistrement de ces 38 mn car j’ai pris beaucoup de plaisir à concevoir ce diaporama et à le commenter. Alors si j’ai le plaisir, le sens, un feedback sur l’utilité de la chose et des signes de reconnaissance … c’est le bonheur au travail !
    Olivier

  3. Bonjour Olivier,

    Aujourd’hui le plaisir au travail est passé par le visionnage de votre diaporama. Les illustrations et la présentation font oublier le temps chronologique et tant pis s’il est plus tard que ce qu’il devrait « raisonnablement » être…

    J’ai eu envie d’ajouter aux facteurs favorisant l’effet iceberg le fait que, selon les études, la même chose, selon qu’on la donne ou qu’on la reçoit, n’a pas du tout la même valeur (et devinez pour qui elle a le plus de valeur ?). Le travail sur soi est décidément sans fin !
    Encore merci pour ce beau diaporama (je vais mettre le lien sur LinkedIn),
    Une belle journée à vous,
    Monique

  4. Merci beaucoup Monique pour votre vos signes de reconnaissance et pour votre fidélité à laqvt.fr et à nos articles.
    Je suis bien d’accord avec vous que le changement part de soi, y compris au travail, et tout l’enjeu est bien l’articulation entre responsabilité individuelle et responsabilités collectives, pour que l’idée de bon sens et vertueuse de partir de soi ne soit pas détournée pour se dispenser des dimensions collectives (ne pas revenir il y a quelques années en arrière où la balle du sujet de la stress a été renvoyée à la responsabilité individuelle).
    Et le travail sur soi peut être aussi enthousiasmant et exigeant que n’importe quelle pratique artistique, sportive, …
    Merci beaucoup pour le relais sur LinkedIn).
    Olivier

  5. […] Les enjeux de l'Attention Réciproque. Mettre en place un baromètre du bien-être au travail. La cause est entendue – du moins en théorie ! : le bien-être au travail améliore la productivité des collaborateurs et stimule leur engagement. Mais comment connaître la situation, comment fixer l’objectif et comment mesurer les progrès ? La mise en place d’un baromètre du bien-être au travail peut apporter des réponses à ces questions. Principes, expertises et premières pistes pour avancer. « L’amélioration du bien-être au travail est une contrepartie demandée par les salariés en échange de davantage d’engagement de leur part » considère Victor Waknine, Président Fondateur de Mozart Consulting. […]

  6. […] et comment la formuler ? Un schéma type du « Ils » (1) La prise de conscience quelle est-elle ? Les enjeux de l'Attention Réciproque. J’ai introduit l’idée d’attention réciproque le 12 novembre 2014 dans l’article Les […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *