Novéquilibres : La crise, opportunité pour rebondir !

Novéquilibres : RHNovéquilibres : Communication

Le mot crise vient du latin crisis, manifestation grave d’une maladie, issu du grec krisis, décision, jugement. 

  • En médecine, la crise est un entre deux avant une évolution en bien ou en mal.
  • En politique, on parle de crise ministérielle lors de la chute d’un gouvernement avant la constitution d’un nouveau cabinet.
  • En économie, la crise est une dégradation de la situation économique du pays qui a pour conséquence une augmentation du chômage, des faillites, de la baisse du pouvoir d’achat.


 

Tout cela paraît catastrophique, et pourtant, plus la crise est forte plus cela amène à toucher le fond, et permet de reprendre pied pour remonter à la surface … en Chine, ils l’ont bien compris. En effet, en chinois le mot crise est composé de deux sinogrammes se traduisant par les deux mots, danger et opportunité.

La crise qui est vécue en temps normal comme une fatalité, une catastrophe, devient alors une opportunité pour rebondir quel que soit le domaine où elle s’exprime, elle est une chance ! Elle va permettre de reconsidérer ce qui fonctionnait mal à la base, de se servir des échecs pour en comprendre la leçon et progresser, revisiter, inventer, créer de nouveaux savoir-faire. Quand les choses vont tant bien que mal, la tendance est au pansement pour un résultat à court terme, quand tout va très mal il est utile de voir à long terme et de tout mettre à plat pour évoluer.

Le monde actuel a donc de la chance d’avoir à repenser les concepts fondamentaux, et en ce qui nous concerne à laqvt.fr, celui du travail. L’équipe de Novéquilibres, même avant que tout aille mal, a eu cette dynamique positive et novatrice de porter un regard neuf sur la qualité de vie au travail, d’où la création du portail laqvt.fr pour faire avancer la réflexion. Olivier Hoeffel, responsable du comité éditorial de laqvt.fr et Sophie Courmont, à l’occasion de la présentation publique du rapport de la mission 2011 de la FNEP, ont proposé à chacun de se saisir des idées du rapport et de les faire vivre dans ses propres organisations.

Chacun des membres du comité éditorial de laqvt.fr a entamé la propagation de ces idées qui pourraient correspondre aux valeurs essentielles à mettre en oeuvre pour sortir de la crise.

Oserais-je vous suggérer de prendre la liberté de porter vous-même une ou plusieurs de ces valeurs au sein de votre organisation ?

Cette période de crise que nous vivons doit nous amener à contacter l’essentiel, l’ancrage, à rebrancher les circuits pour redémarrer sur des bases saines. Jean de La Fontaine s’est servi d’animaux dans ses Fables pour instruire les hommes, pour défendre des valeurs fondamentales aux relations humaines. Relisons-les !

Olivier Hoeffel sur son blog a écrit une fable sur le bonheur et a revisité les verbes employés pour en faire le lien avec l’amélioration de la qualité de vie au travail. Il nous donne une liste de verbes opportuns pour rebondir vers l’article « Les verbes de la QVT » : être, avoir, faire, penser, ressentir,  apprécier et reconnaître. Conjuguons-les !

C’est le bon moment de vous remettre à vos fables et à vos conjugaisons…

 

photo sous licence creative commons – auteur : Éole

Un commentaire

Ecrire un commentaire»
  1. Merci Caroline pour cette vision dynamique de la crise ! Crise et critique ont la même racine grèque. Critique, toujours constructive dans le jugement dont la bienveillance renforce l’efficacité. C’est aussi en physique la température critique, celle du changement d’état : de l’eau liquide en glace, ou en vapeur d’eau. Gageons que ce moment critique sera celui de l’ouverture sur des innovations majeures pour l’amélioration de la qualité de vie au travail, en lien avec la performance durable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *