L’été 2015 en vacances … ou pas

Novéquilibres : L'été 2015 en vacances ... ou pas
C’est l’été ! Pour celles et ceux qui vont bénéficier de congés, nous vous souhaitons des vacances sous le signe de la déconnect attitude. Pour les autres, il y en pour qui l’été est une période de chauffe, voire de surchauffe. Alors quels sont les acteurs de la Qualité de Vie au Travail (QVT) de celles et ceux qui ne partent pas en vacances ?


Les fidèles lectrices et lecteurs de laqvt.fr connaissent notre credo régulièrement évoqué et décliné dans nos articles en matière de QVT : l’articulation entre responsabilité individuelle et responsabilités collectives.
Je veux ici évoquer la QVT de deux types de population en période de vacances : celles qui sont au service des vacanciers et celles qui assurent la continuité de service pendant que les titulaires de poste sont en vacances.

Vos bonnes vacances passent par nous !

C’est une sacré responsabilité de travailler pour les vacanciers et de contribuer aux bons souvenirs de leurs vacances (ou à défaut, de ne pas contribuer à leurs mauvais souvenirs). D’autant plus quand la motivation collective et individuelle est formalisée par le bien connu « le client est roi ». Reste à savoir de quelle matière est la couronne du monarque.
Et la problématique du client roi est double : il est sacrément multiple et malgré les vacances, il peut être pressé.

Un des préalables à l’amélioration de la QVT que nous avons proposés en novembre 2014 est l’attention réciproque. En période de vacances, le travailleur devenu vacancier peut aussi porter attention et intérêt aux conditions de travail de celles et ceux qui œuvrent pour son hébergement, son alimentation, ses loisirs, ses déplacements, … D’autant plus que pour beaucoup de ces personnes, il s’agit de saisonnières et saisonniers qui cumulent un nombre d’heures conséquent sur la journée, et/ou la semaine et/ou le mois avec des conditions météorologiques potentiellement éprouvantes.

Donc, au delà de la responsabilité collective dans les organisations au service des vacanciers, de la responsabilité personnelle à assurer et améliorer sa propre QVT, les vacanciers ont un rôle important à jouer. Ce rôle peut passer par de petites choses en matière d’attitude et de comportement :

  • en terme de reconnaissance : saluer, sourire, remercier, féliciter, gratifier ;
  • en terme d’exigence : penser aux impacts sur les conditions de travail d’une sollicitation à une travailleuse ou un travailleur de l’été ;
  • en terme de patience : adopter le lâcher prise pour ne pas mettre trop de pression sur les interlocutrices et interlocuteurs qui veillent à nos bonnes vacances ;
  • en terme de raisonnement : lorsqu’une difficulté survient relativement à un service attendu, il est important de faire la part des choses entre la supposée responsabilité de la personne à qui on se plaint et la responsabilité de l’organisation voire de la responsabilité d’une tierce personne.

Je la.le remplace pendant ses congés

Vous connaissez la méthode « y a qu’à, faut qu’on, il suffit de » ? Quelques fois, le remplacement d’un salarié en congés procède de cette méthode. Qu’il soit remplacé par une ou plusieurs personnes, en interne ou en externe, la mission peut se révéler rude si elle n’a pas été suffisamment anticipée, réfléchie et soutenue. Le retour risque d’être rude aussi pour la personne en congés.
Il y a bien là aussi une bonne articulation des responsabilités à trouver entre :

  • l’organisation pour réfléchir et discriminer les missions qui doivent impérativement être menées à bien pendant la période estivale ; sachant que dans certaines activités, il est envisageable de relaxer des contraintes ; il y a aussi évidemment une coordination à mettre en place, des procédures, des temps de recouvrement à prévoir, un soutien à apporter aux remplaçants, … ;
  • le salarié avant son départ en congés pour faire un état des lieux suffisant pour permettre à son remplaçant de le suppléer dans des conditions satisfaisantes, de prévenir ses contacts en amont, de programmer un message d’absence, … ;
  • les clients, usagers, fournisseurs, partenaires pour prendre en compte la période estivale, anticiper ses demandes si possible pour éviter de solliciter pendant cette période ; ce peut être aussi d’éviter d’envoyer trop d’emails pendant l’absence du salarié pour lui éviter un retour difficile à l’ouverture de la boite de réception de ses emails.

Pour celles ou ceux qui ont du mal à lâcher, je vous rappelle notre article La déconnect attitude en vacances à l’occasion de l’été 2012, qui développe 4 conseils pratiques en la matière.

L’équipe éditoriale de laqvt.fr se met en pause estivale
jusqu’à début septembre 2015
et vous souhaite …
une bonne période estivale à vous toutes et vous tous,
en vacances ou au travail !

Olivier Hoeffel

Responsable éditorial de laqvt.fr Associé et responsable exécutif de Novéquilibres Associé de La Manufacture coopérative Auteur du blog lesverbesdubonheur.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *