Novéquilibres : TIC, déconnect attitude et QVT

Novéquilibres : RHNovéquilibres : CommunicationNovéquilibres : Santé / Bien-vivreNovéquilibres : Environnement

Nous profitons de cette 13ème semaine de la Qualité de Vie au Travail organisée par le réseau Anact/Aract sur le sujet de la transformation numérique pour revenir sur un ensemble d’articles que nous avons consacré à l’usage des outils numériques et de leurs impacts sur la Qualité de Vie au Travail (QVT)

La messagerie électronique

Depuis le lancement de notre site laqvt.fr, le sujet des TIC nous interpelle. A l’époque cela faisait référence à ce qu’on appelait plus ou moins communément le « technostress ».
Un des facteurs de technostress étant le contexte et les usages de la messagerie électronique, nous avons consacré en novembre 2011 l’article La reconquête de la messagerie électronique à l’idée d’articulation des responsabilités individuelle et collective, déclinée à ce sujet, en proposant quelques axes d’action possible.
La messagerie électronique reste bien d’actualité. Notre brève du 29 août 2015 le confirmant avec ce chiffre qui fait réfléchir : les cadres français passent en moyenne 5,4 heures par jour à consulter et répondre à leurs emails professionnels, dont une partie en dehors du lieu de travail

Notre initiative « la déconnect attitude »

En mars 2012, nous avons lancé notre initiative : la déconnect attitude. Cette initiative met en évidence l’articulation des responsabilités en combinant :

  • le droit à la déconnexion qui était à l’époque porté par Jean-Emmanuel Ray, Professeur de droit à la Sorbonne (Paris),
  • le devoir de déconnexion auquel nous avons consacré spécifiquement un article

On retrouve ce couple droit/devoir dans le rapport Mettling « Transformation numérique et QVT » dont nous avons proposé une synthèse en septembre 2015.
Le droit à la déconnexion est présent dans la loi travail et pourrait être mis en application dès le 1ier janvier 2017 si les amendements adoptés en commission des affaires sociales de l’assemblée nationale sont finalement retenus.

Nous avons décliné la déconnect pour la période de vacances à l’occasion de l’été 2012 en développant 4 conseils, repris à l’été 2013 sous forme de carte mentale (pour celles et ceux qui voudraient en voir les grandes lignes).

La généralisation de l’usage des smartphones et autres tablettes personnels pour le professionnel fait prendre un risque considérable à la bonne harmonie des sphères de vie. En 2014, nous avons relayé dans une brève un article de lemondeinformatique.fr relatant les résultats d’une étude sur le BYOD (Bring Your Own Device) et ses impacts négatifs.

Gare à la multiplication des interruptions

La déconnect attitude, ce n’est pas seulement un enjeu de bon équilibre des sphères de vie, c’est aussi de pouvoir se préserver d’un certain nombre d’interruptions qui rendent le travail morcelé et bien moins efficace. Les outils numériques contribuant potentiellement de manière important aux interruptions.
L’écrivain américain Nicolas Care nous interpellant sur leurs méfaits en termes de capacité à la concentration qu’il a pu constater sur lui-même dans un article intitulé « Is Google making us stupid ? »
Nous proposons quelques conseils à la fin de l’article consacré à ce sujet : La déconnect attitude : ne pas déranger, je suis occupé !

Les objets connectés

Un autre enjeu du monde d’aujourd’hui est celui du bon usage des objets connectés. Caroline Rome y a consacré un article en février 2016,  mettant en évidence que la priorité devrait bien être pour l’être humain de se connecter d’abord à lui-même.

La déconnect attitude en chronique

Céline Bou Séjean a consacré une chronique à la déconnect attitude : À l’eau ? Allô !.
Nous attendons évidemment avec impatience l’invention qui nous permetta de rester connecté au monde entier en piscine ou en plongée pour faire partager nos sensations et surtout ne pas prendre du retard avec des emails qui s’accumulent depuis les quelques secondes qu’on a enfilé le maillot.

Des TIC, des TOC et des tactiques

Nous finissons cet article en vous donnant le lien vers un article d’octobre 2015 comportant une animation et quelques tactiques que nous proposons pour réguler au mieux l’usage des TIC : la déconnect attitude, la QVT pour toutes et pour tous, la juste conscience, le temps sur la table et la bonne articulation des responsabilités

 

Tous les articles dont l’auteur n’est pas mentionné sont signés d’Olivier Hoeffel

3 commentaires

Ecrire un commentaire»
  1. […] Nous profitons de cette 13ème semaine de la Qualité de Vie au Travail organisée par le réseau Anact/Aract sur le sujet de la transformation numérique pour  […]

  2. […] Nous profitons de cette 13ème semaine de la Qualité de Vie au Travail organisée par le réseau Anact/Aract sur le sujet de la transformation numérique pour revenir sur un ensemble d’articles que nous avons consacré à l’usage des outils numériques et de leurs impacts sur la Qualité de Vie au Travail (QVT)  […]

  3. […] Nous profitons de cette 13ème semaine de la Qualité de Vie au Travail organisée par le réseau Anact/Aract sur le sujet de la transformation numérique pour revenir sur un ensemble d’articles que nous avons consacré à l’usage des outils numériques et de leurs impacts sur la Qualité de Vie au Travail (QVT)  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *